En Equipe : Décembre 2017

Journal interparoissial du secteur de Charlieu
Zoom sur les pompiers humanitaires de la Loire
La Lumière de Bethléem arrive chez nous
Un nouveau diacre à Saint-Nicolas
DOSSIER

En route ensemble

Nouvelle traduction du Notre-Père
EDITORIAL

Notre société a laissé Dieu de côté

Nous sommes appelés à vivre une transformation missionnaire. C’est aussi bien le pape François à travers « La joie de l’Évangile » que notre évêque le cardinal Philippe Barbarin à travers sa lettre pastorale « Afin que le monde croie » qui nous lancent ce mot d’ordre.

Le père Xavier Grillon a formé autour de lui pendant une année une fraternité pilote missionnaire. Elle a travaillé pour donner forme à cet appel et a proposé un document le 7 octobre qui maintenant est à votre disposition.

Votre paroisse, votre EAP, les mouvements ou les services peuvent s’en saisir pour enrichir, renouveler leur façon de penser leur engagement. L’enjeu est d’importance. Notre société a pris l’habitude de laisser Dieu de côté et même de s’en méfier. Nous constatons, malgré notre dévouement, que la pratique dominicale, le nombre d’enfants au catéchisme ou à l’aumônerie baissent. Il y a moins de monde dans nos mouvements. Nous manquons de personnes pour rendre service.

Plutôt que d’attendre et de nous lamenter, nous pouvons réagir et, comme le dit le titre de ce dossier, « Inventer un avenir ». Prendre l’initiative pour rejoindre les personnes éloignées de l’Église n’est pas nouveau. Le document qui nous est proposé veut nous aider à renouveler notre façon de faire.

Il propose de commencer par avoir une vision, oser regarder loin. Puis de se mettre d’accord sur une ambition. Enfin d’agir en réalisant ce qui est à notre portée. Sept axes sont proposés. Chacun balise un aspect de la mission. Les membres de la fraternité pilote missionnaire viendront partager leur expérience avec les EAP de vos paroisses. On peut imaginer que des fraternités naissent chez vous pour porter ce bel appel à devenir missionnaire.

Fraternellement.

Père Bruno MILLEVOYE, Editorialiste fonction

PAROISSE SAINT-NICOLAS

Cérémonie d’admission au diaconat à La Bénisson-Dieu

Ce dimanche 5 novembre 2017 a été célébrée en l’église de la Bénisson-Dieu l’admission au diaconat de Philippe-Henry Plessy, de Pouilly sous Charlieu.

Après une année de discernement et de trois années de formation, l’Eglise demande à Philippe-Henry de manifester officiellement son engagement à servir la paroisse afin d’accéder au diaconat en juin 2018.

Aussi avait-il convié sa famille, ses amis et compagnons de formation ainsi que tous les paroissiens de St Nicolas des Bords de Loire à l’accompagner ce même jour dans son engagement.

Une nombreuse assistance avait donc répondu à son appel, accueillie par le père Wilfried, en tant que maître de cérémonie. Il présente tout d’abord la communauté ecclésiale : le père Christian Ponson, originaire de Charlieu, représentant le cardinal Barbarin, le père Michel Remontet, ancien curé de la paroisse St Nicolas qui a soutenu Philippe-Henry dès le début de son projet, le père Jean-Bernard Plessy, son frère, supérieur des Chartreux à Lyon, plusieurs autres prêtres et diacres du diocèse…

HUMANITAIRE

Les Pompiers Humanitaires de la Loire au secours des victimes de l’ouragan Irma à Saint Martin

Nous avons tous suivi les effets de l’ouragan Irma dans les Iles des Antilles, notamment à Saint Martin, île franco-hollandaise située à 250 km au nord de la Guadeloupe.

Les secours se sont immédiatement organisés en métropole pour aller renforcer les unités locales de la protection civile.

Ainsi deux équipes des Pompiers Humanitaires de la Loire ont-elles été mobilisées. Dans l’une d’elles, Catherine Besacier, infirmière pompier volontaire du corps de St Denis de Cabane a-t-elle été appelée par SMS le jeudi 14 septembre dernier pour s’envoler à 1 h du matin le 16 septembre avec son équipe de 8 collègues (un chef de mission, 2 infirmiers, 2 sauveteurs déblaiements, 2 pompiers et un journaliste du Progrès, membre de Pompiers sans Frontières.

Nous avons demandé à Catherine pourquoi ‘’Humanitaire’’ pour des pompiers sensés l’être naturellement dans leur mission habituelle d’assistance à la population. Elle nous a indiqué que l’association des Pompiers Humanitaires a été fondée en 2005 dans la Loire par des pompiers souhaitant participer bénévolement aux secours lors de catastrophes naturelles hors de la métropole française, alors qu’ils sont indemnisés habituellement pour leurs interventions. On peut donc dire qu’ils sont ‘’humanitaires au carré’’ pour reprendre une formulation mathématique…

Les SŒURS MARISTES à COUTOUVRE

Née à Coutouvre le 29 août 1786, Jeanne-Marie Chavoin, répondant à l’appel de l’abbé Pierre Colin, ancien vicaire de Coutouvre, quitte en octobre 1817 son village pour s’engager dans la vie religieuse, avec Marie Jotillon, en créant la congrégation des Sœurs Maristes : ‘’Nous avons quitté notre pays et nos parents pour commencer la Société de Marie’’.

Ce départ a été commémoré, le 3 octobre dernier, en l’église de Coutouvre à l’occasion du 200 ° anniversaire de sa fondation, à l’initiative de la paroisse et de l’association ‘’Coutouvre se souvient’’ présidée par Maurice Dubuis. La journée commençait par la messe d’action de grâces concélébrée par les Pères Paul Walsh et Ad Blommerde, et d’autres confrères de la Société de Marie, le Père Clément, curé de la paroisse, le père Meurs, Salésien, accompagnés d’André Montibert, diacre, en présence d’une nombreuses assistance de paroissiens et de membres de l’association. Madame le Maire de Coutouvre, Laurence Boyer était également présente.

Une délégation de sœurs et frères maristes, conduite par la supérieure générale, Sœur Thérèse Teri, représentait les maristes d’Australie, Mexique, Philippines, Afrique de l’Ouest, Nouvelle Zélande, Iles Fidji. En plus des pays ci-dessus, leur ordre est implanté en France, Angleterre, Irlande, Italie, Sénégal, Etats-Unis, Canada et Brésil…