Editorial de Mars

Editorial de Mars 2018

CARÊME : UN CHEMINEMENT VERS DIEU POUR MIEUX NOUS RETROUVER NOUS-MÊME

En ce temps de carême, le prophète Joël nous lance un appel en nous disant : « Revenez à Dieu, car Il est tendre, miséricordieux et plein d’amour. » (Jl 2, 13). Mais, concrètement, que veut-il dire : revenir à Dieu ? Le prophète Joël affirme que Dieu est plein d’amour. Aussi, revenir à Dieu, c’est, d’abord, croire que Dieu nous aime tels que nous sommes. Nous sommes aimés de Dieu.

Et pour répondre à cet amour de Dieu pour nous, nous essayons de faire, dans nos vies, ce qu’Il attend de nous, ce qu’Il veut que nous fassions. Autrement dit, nous avons à essayer de faire, dans nos vies, la volonté de Dieu. Cela suppose que nous essayons de connaître ce que Dieu attend de nous, dans les actes que nous faisons, dans les attitudes que nous devrions avoir. En effet, si nous parlons de la volonté de Dieu, Dieu ne veut que ce qui fait du bien à nous et aux autres. Ce que nous devrions chercher et réaliser, alors, pendant ce temps de carême, c’est ce qui fait du bien à nous et aux autres. Il s’agit d’une attention bienveillante à notre propre personne et aux autres. C’est cela aimer son prochain comme soi-même. Et une telle attention bienveillante nous procure une paix et une joie intérieures profondes. Et c’est ce que Dieu veut pour nous.

Et Jésus nous lance le même appel lorsqu’Il nous dit : « Croyez à l’Evangile. » (Mc 1, 15). Car croire à l’Evangile, c’est le mettre en pratique dans nos vies. Et l’Evangile n’est autre que la Bonne Nouvelle que Jésus est venu nous apporter. Et comme Bonne Nouvelle, Jésus nous dit essentiellement, comme le prophète Joël, que Dieu est un Père qui nous aime. C’est pourquoi l’appel que fait entendre l’Evangile est, d’abord, un appel au cœur, car il est question d’amour. Et cet appel nous incite, chacun de nous, à nous mettre à l’écart de nos préoccupations et de nos soucis quotidiens et à entrer dans notre intériorité profonde, pour y rencontrer ce Dieu qui nous aime, et cela de manière intime, dans une relation de personne à personne, dans une relation de cœur à cœur avec Dieu. Cela pourrait être un temps de prière, de contemplation, de méditation. Il s’agit d’un temps de rencontre entre ce qu’il y a de plus profond en nous et Dieu, pour saisir ce qui est essentiel dans nos vies. C’est rencontrer personnellement dans nos cœurs ce Dieu qui nous aime. C’est faire une expérience personnelle intime de l’amour de Dieu pour nous. C’est se savoir personnellement aimé de Dieu. Pour cela, comme dans les salles de caté, nous sommes, chacun, invités à avoir notre « coin prière » dans nos vies.

Bonne route vers Pâques !

P. Clément

Une récollection est offerte à tous les chrétiens du Roannais, le samedi 3 mars 2018, de 9h à 16h au Centre Notre Dame, 65 avenue de Lyon à Roanne. Elle se situe dans le prolongement de la journée de rentrée du 7 octobre qui avait pour objectif : « La transformation missionnaire du Roannais » et aura pour thème : « Au cœur de la mission… des convictions pour changer le monde » Elle sera animée par Guy Aurenche, ancien président du CCFD-Terre solidaire, de l’ACAT et des Amis de la Vie, et se conclura par une célébration eucharistique à 15h. Chacun apporte pour un repas partagé. Accueil possible des enfants : inscription au 06 87 23 84 38