Editorial

Editorial de Juin 2018

L’EUCHARISTIE DIVINISE NOTRE VIE

Nous célébrons ce mois de juin la fête du Saint-Sacrement. Et dans l’année, nous célébrons souvent l’eucharistie. Quel est, en somme, le sens de l’eucharistie que nous célébrons ?

Tout d’abord, le pain utilisé dans l’eucharistie, comme nous le savons, provient du blé. Pour avoir du blé, il faut de la terre, du fumier, de l’eau, du soleil, de l’air, etc. Bref, pour avoir du blé, il faut, en quelque sorte, le monde ou la Création tout entière. Et le blé ne devient pain que par le travail et le savoir-faire de l’homme. En ce sens, le pain utilisé dans l’eucharistie, qui est le fruit de la nature et du travail de l’homme, représente à la fois la création tout entière et la vie de l’homme. Ainsi, à travers le pain, ce sont l’univers entier et la vie de l’humanité que l’Esprit-Saint transforme, dans l’eucharistie, en corps de Jésus ressuscité, pour devenir, pour nous, source de salut ou de vie éternelle. C’est la même chose pour le vin qui est transformé en sang de Jésus ressuscité. Dans l’eucharistie, donc, ce sont l’univers tout entier et toute notre vie qui sont transformés par l’Esprit-Saint en corps et en sang de Jésus ressuscité, qui sont, pour nous, source de salut ou de vie éternelle.

Par ailleurs, en recevant le corps de Jésus ressuscité dans l’eucharistie, nous sommes déjà, en partie, ressuscités, même si nous allons encore mourir un jour. Il y a déjà une part d’éternité en nous grâce à l’eucharistie. En ce sens, la vie éternelle commence déjà, pour nous, dès maintenant, dès cette vie, grâce à l’eucharistie que nous recevons. Autrement dit, notre ciel ou notre paradis commence déjà dès cette vie sur terre. Et la vie éternelle trouvera son achèvement, après notre mort, dans notre bonheur éternel avec Dieu.

C’est pour cela que notre vie actuelle a une valeur considérable et une importance capitale, parce que c’est à travers elle que nous nous avançons, petit à petit, vers la vie éternelle. C’est à travers elle que nous construisons notre ciel ou notre paradis. Ainsi, tout ce que nous faisons avec amour, dans cette vie, même les plus petites choses, a une valeur inestimable aux yeux de Dieu, car c’est le chemin qui nous conduit au bonheur éternel. Rien de ce qui est fait avec amour n’est insignifiant devant Dieu.

Et l’eucharistie ne nous unit pas seulement à Jésus ressuscité. Elle nous fait communier aussi à nos frères parce que nous recevons, tous, le même corps de Jésus. L’eucharistie nous amène, ainsi, à nous aimer les uns les autres, comme Jésus nous aime.

Enfin, nous savons qu’on a besoin de provisions lorsqu’on fait un voyage, pour ne pas flancher en route et pour arriver à destination. Justement, l’eucharistie est une provision de voyage que Dieu nous donne, pour la traversée, pour que nous ne flanchions pas en route et pour que nous rejoignions l’autre rive de la vie. Le corps et le sang de Jésus, dans l’eucharistie, sont, donc, les signes d’un amour infini et d’une vie donnée pour toujours.

Bonne route à tous avec Jésus ressuscité !

P. Clément